samedi, 06. août 2016

« La ’Ndrangheta ne peut plus se sentir en sécurité en Suisse »

Le « Tages-Anzeiger » publie un interview avec Antonio De Bernardo, le procureur italien qui a démasqué la cellule thurgovienne de la mafia calabrèse, lors d'une siorée organisée pas investigativ.ch.

Le 24 mai, investigativ.ch et d'autres organisations ont invité à Lugano pour la soirée « Svizzera e Ticino impotenti di fronte alla mafia? » 

Antonio De Bernardo (voir photo) était parmi nos invités. Mario Stäuble et Vicenzo Capodici, journalistes du Tages-Anzeiger, ont profité de l'événement pour l'interviewer. 

> à l'interview au Tages-Anzeiger du 6 août 2016